En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

2015/2016

Tous les articles (7)
  • Quel job après St Jo ? Rencontre avec Mme et M. Pétillault

    4
    Par ADELINE ROUSSEL, publié le mardi 8 mars 2016 13:42 - Mis à jour le mercredi 30 mars 2016 17:44

    Mardi 29 Mars,  20 élèves de la 6ème à la 4ème ont assisté à la rencontre avec Mme et M. Pétillault, venus présenter leur métier d'ambulanciers dans le cadre de "Quel job après St Jo ?"

    M. Pétillault a tout d'abord différencié l'auxiliaire ambulancier (qui suit une formation de 70 h et qui conduit le véhicule sanitaire léger) de l'ambulancier (qui obtient son diplôme après 18 semaines de formation, soit plus de 500 h). Pour exercer l'un ou l'autre de ces métiers, il ne faut pas être jeune conducteur.

    Un ambulancier est quelqu'un qui transporte des patients et qui doit pouvoir assurer les premiers secours en cas d'urgence. Mme et M. Pétillault ont insisté auprès des élèves sur la connaissance des gestes qui sauvent. C'est pourquoi deux élèves ont pu s'exercer au massage cardiaque sur un mannequin. Les deux sacs que transportent en permanence les ambulanciers contiennent beaucoup de matériel médical : les élèves ont d'ailleurs vérifié leur taux d'oxygène dans le sang ou se sont essayés à prendre la tension d'un de leurs camarades.

    Les collégiens ont ensuite eu la chance de pouvoir pénétrer dans l'ambulance qui les attendait sur le parking du collège. Ils y ont observé notamment le brancard et ont suivi avec attention les explications sur sa manipulation.

    Mme et M. Pétillault ont souligné que leur métier prenait beaucoup de temps et que l'on devait être passionné pour l'exercer. Ils ont invité les élèves intéressés à venir faire un stage pour mieux se rendre compte du rythme quotidien d'un ambulancier.

    Avis aux amateurs !

  • Quel job après St Jo ? Rencontre avec M. Bertho

    2
    Par ADELINE ROUSSEL, publié le mardi 2 février 2016 10:34 - Mis à jour le samedi 27 février 2016 18:49

    Vendredi 26 Février, 38 élèves de la 6ème à la 3ème ont assisté à la rencontre avec Baptiste Bertho dans le cadre de "Quel job après St Jo ?"

    M. Bertho, ancien élève du collège, est sage-femme enseignant. Il a débuté son intervention en interrogeant les élèves sur les raisons de leur présence et sur ce qu'ils savaient déjà du métier de sage-femme et des études qui y conduisent. Cela a été l'occasion de repréciser les principales activités d'une sage-femme : accompagnement de la femme pendant la grossesse et lors de l'accouchement, aide à la contraception.

    M. Bertho a présenté sous forme de diaporama les différentes activités qui ont ponctué sa semaine : garde à l'hôpital de La Pitié-Salpêtrière le lundi, cours à la fac le mardi, congrès le mercredi, consultation et jury de soutenance de mémoire le jeudi.

    Baptiste Bertho a ensuite abordé les études à suivre pour pouvoir exercer son métier. Il conseille de passer un bac S car les sciences physiques et la SVT sont des matières très importantes. Le français est aussi très utile car une sage-femme est amenée à rédiger beaucoup de papiers ou de courrier. La 1ère année d'étude après le bac est commune à tous les étudiants de médecine. Il faut ensuite passer un concours très sélectif (30 places pour 400 postulants) afin de rentrer à l'école de sage-femme. La formation dure 4 ans et alterne cours magistraux, TP et stages.

    M. Bertho a ensuite passé un master de pédagogie médicale qui lui permet d'enseigner son métier. Il garde tout de même une pratique clinique, environ 30 % de son temps. Il pratique une centaine d'accouchements par an.

    M. Bertho a souligné que d'autres métiers permettent de travailler auprès des enfants : pédiatre, puéricultrice, auxiliaire de puériculture, professeur des écoles... Le métier de sage-femme est davantage tourné vers la mère que vers l'enfant.

    Tout au long de cette intervention les élèves n'ont pas hésité à poser des questions, parfois très précises, ce qui démontre leur intérêt pour ce métier.

    Voici deux sites Internet conseillés par M. Bertho pour avoir des renseignements complémentaires sur le métier :

    www.ordre-sages-femmes.fr

    www.anesf.com

     

  • Quel job après St Jo ? Rencontre avec Mme Denaire

    2
    Par ADELINE ROUSSEL, publié le vendredi 15 janvier 2016 15:33 - Mis à jour le samedi 30 janvier 2016 18:25

    Vendredi 29 Janvier, une quarantaine d'élèves (filles et garçons) est venue rencontrer Mme Laetitia Denaire, coiffeuse à domicile, dans le cadre de "Quel job après St Jo ?"

    Mme Denaire a commencé par évoquer les diplômes nécessaires pour exercer son métier. Dans son cas, elle détient un CAP coiffure, une MC (mention complémentaire) et un BP (brevet professionnel). Elle a suivi sa formation en apprentissage sur Saint-Nazaire et sur Nantes. Mme Denaire a conseillé aux élèves qui seraient tentés par ce métier d'aller jusqu'au BP pour avoir la possibilité d'ouvrir un salon. Elle a également expliqué aux élèves que le statut d'apprenti permet de toucher un salaire.

    Après avoir débuté dans un salon de coiffure, Mme Denaire a fait une pause de 14 ans dans son métier, pour revenir à la coiffure à domicile il y a 7 ans. Ce qu'elle aime particulièrement dans son travail, c'est le contact avec le client. Tout son salon tient dans une valise. La coiffure à domicile demande beaucoup d'organisation et d'anticipation, afin notamment de ne pas prendre des rendez-vous trop éloignés les uns des autres dans une journée.

    Mme Denaire a présenté aux élèves les outils qu'elle utilise au quotidien : peignes, brosses, ciseaux, sèche-cheveux, ingrédients pour la préparation des mèches ou des couleurs...

    Les élèves ont posé quelques questions, puis ont eu la chance de voir la coiffeuse à l'oeuvre : elle a en effet réalisé un magnifique chignon sur Cassidy. 

    Quelques élèves présentes souhaitent être coiffeuse. Elles ont eu la chance de rencontrer quelqu'un qui aime son métier et qui sait partager son enthousiasme.

     

  • Quel job après St Jo ? Rencontre avec Mme Brière

    1
    Par ADELINE ROUSSEL, publié le mardi 15 décembre 2015 16:41 - Mis à jour le dimanche 17 janvier 2016 14:59

    Vendredi 15 janvier, une vingtaine d'élèves de la 6ème à la 4ème ont assisté à la 4ème rencontre organisée dans le cadre de "Quel job après St Jo ?". L'invitée était cette fois-ci Mme Chantal Brière, exploitante agricole, maire de Saint-Lyphard et conseillère départementale.

    Chantal Brière a commencé par présenter aux élèves les études qu'elle a suivies. Elle leur a expliqué s'être décidée au dernier moment pour une orientation vers la filière agricole après son année de 3ème au collège St Joseph. Elle a ainsi obtenu un BEPA puis un BTSA.

    C'est en 1984 qu'elle s'est installée avec ses frères. Leur exploitation agricole a toujours produit du lait mais a évolué au niveau des activités annexes : élevage de lapins angora, culture du tabac, production de fleurs séchées, élevage de poulets et enfin transformation du lait pour la production de yaourts, fromages blancs, beurre, faisselle, crème fraîche. Ces produits sont diffusés principalement sur la Loire-Atlantique. 

    Chantal Brière a insisté auprès des élèves qui voudraient se lancer dans le métier sur l'importance de savoir se renouveler. Elle a illustré ses explications en faisant circuler un album photos reprenant les différentes activités du GAEC.

    Dans un deuxième temps, Chantal Brière a évoqué son parcours d'élue. Elle a rappelé son parcours associatif qui l'a amenée naturellement à accepter de se présenter sur une liste électorale dès 1995. C'est en 2001 qu'elle se retrouve maire, un rôle pour lequel elle a avoué qu'elle n'y connaissait rien au départ et qu'elle a dû apprendre. Elle en est désormais à son troisième mandat. Cela lui prend beaucoup de temps et elle ne peut plus être aussi présente qu'avant sur l'exploitation agricole. Mme Brière a distribué aux élèves un flyer "J'aime ma commune" expliquant les différents rôles du maire.

    Les élèves présents, en majorité Lyphardais, n'ont pas hésité à questionner leur maire sur l'actualité de leur commune.

  • Quel job après St Jo ? Rencontre avec M. Ladeuix

    1
    Par ADELINE ROUSSEL, publié le vendredi 27 novembre 2015 16:17 - Mis à jour le mercredi 16 décembre 2015 18:37

    Mardi 15 décembre, c'est devant une centaine d'élèves que M. Ladeuix est venu présenter son métier de policier CRS dans le cadre de Quel job après St Jo ?

    M. Ladeuix est titulaire d'un DEUG et est entré à l'école de police en 1996. Depuis 1997, il exerce la profession de CRS avec pour mission la préservation de l'ordre public. On peut passer le concours pour devenir policier en étant âgé de 18 ans avec un niveau bac.

    M. Ladeuix a commencé par présenter aux élèves les caractéristiques de la police en France, en insistant sur les différents corps qui la constituent. Il a ensuite évoqué son parcours à travers la France : un CRS est en effet amené à être muté plusieurs fois dans sa carrière et doit intervenir sur tout le territoire français.

    Est ensuite arrivé le moment tant attendu par les élèves : la présentation de l'équipement. Les collégiens ont découvert avec intérêt l'écusson, le casque, le gilet pare-balles, les jambières, les menottes, le ceinturon, le tonfa... Ils ont appris que les CRS peuvent porter jusqu'à 21 kgs sur le dos et parfois pendant des heures !

    Les questions ont ensuite fusé de toutes parts. Elles portaient aussi bien sur l'armement que sur le rythme de travail. La sonnerie du début des cours a interrompu les échanges qui auraient pu continuer encore un bon moment, étant donné la curiosité que suscite ce métier.

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs